L’association Combat Monsanto a été créée en 2008, dans l’objectif de partager des investigations journalistiques et scientifiques sur les pratiques de Monsanto, en particulier l’enquête Le monde selon Monsanto de Marie Monique Robin. Cette firme, aujourd’hui fusionnée avec Bayer, reste un symbole de l’agriculture chimique et des biotechnologies (OGM), menaçant la santé de tous les êtres vivants, des écosystèmes et du patrimoine semencier.

Par ailleurs, l’association initie et soutient les luttes contre les dégâts environnementaux, humains et sociaux provoqués par les activités des grandes firmes de l’agro-industrie.

Chaque année, Combat Monsanto organise la « Marche contre Monsanto » dans toute la France, qui se tient également dans le monde entier. Malheureusement, cette marche n’est pas suffisante pour mettre en lumière les vices des vendeurs de semences génétiquement modifiées et professionnels des pesticides, ni paralyser leurs pratiques. Face aux ravages de l’agriculture industrielle, et contre les atteintes à la biodiversité et au climat, il est temps d’agir! Nous appelons à la mobilisation générale et à la multiplication d’actions de désobéissance civile non-violentes.

Restez informé·es en visitant régulièrement le site pour participer aux actions à venir.


Historique de l’association

L’association Combat Monsanto a été créée en 2008 à l’initiative d’une coalition d’associations, composée de ATTAC, Les Amis de la Terre, Greenpeace, Sciences citoyennes, Sherpa et Via Campesina, syndicat paysan international représenté par la Confédération paysanne en France. 

Cette plate-forme de coordination s’est donnée pour objectif de mutualiser les informations sur les pratiques des multinationales agro-industrielles, leader des OGM et des pesticides, et de mettre en lumière les multiples conflits dans lesquels elles sont impliquées, ainsi que les préjudices subis par les victimes de leurs agissements. 

Le site combat-monsanto.org a été lancé pour valoriser le travail de la journaliste d’investigation Marie-Monique Robin et de son enquête internationale Le Monde selon Monsanto, qui avec le soutien de la chaîne Arte et des éditions La Découverte, a pu être mis à la disposition libre de tous sous forme d’articles sur le site Combat Monsanto, ainsi que les preuves et documents que cette journaliste a récolté. 

Depuis 2013, les peuples du monde, au Nord comme au Sud, se sont levés dans un mouvement inédit de “marches mondiales contre Monsanto” réunissant des centaines de milliers, voir des millions de personnes, dans les rues et dans les champs durant le 3e week-end de mai. Combat Monsanto, avec l’aide d’activistes locaux comme le Collectif les Engraineurs, a initié la coordination française de ces marches qui se veulent décentralisées et auto-organisées par ceux qui s’en emparent pour mobiliser localement et agir selon les moyens disponibles.