O.G.M.

Monsanto teste de nouveau du blé OGM aux Etats-Unis

Monsanto teste de nouveau du blé OGM aux Etats-Unis

La résistance des insectes ravageurs s’accroît face aux plantes OGM

L’invention des OGM.
De 1953, le décryptage de l’ADN, jusqu’1993 et l’invention du Soja résistant au Roundup, en passant par l’invention du "canon à gène" et par "la mosaïque du chou fleur" :
Un résumé des étapes nécessaires pour obtenir les OGM présents dans notre quotidien.

L’autorisation de mise sur le marché des OGM, une procédure très encadrée par Monsanto.
Comment Monsanto a "inspiré" la règlementation pour la mise sur le marché des OGM. 
Comment le principe d’équivalence en substance a été accepté malgré un faisceau de preuves contraires.
Comment la décision de mise sur le marché des OGM aux Etats-Unis fut extrêmement contesté par les scientifiques de la FDA.

Le jeu des « chaises musicales » entre les agences étatiques de régulation et le directoire de Monsanto.
L’illustration de la stratégie de Monsanto -mise en place d’un réseau d’influence au sein des administrations -par le cas Michael Taylor.

La science sous influence.
Deux professeurs ont étudié les études fournies par Monsanto à la FDA, leur révision laisse apparaitre de nombreuses imprécisions.
Des "amis" de Monsanto occupent de nombreuses places dans les comités d’experts internationaux et nationaux sur les OGM. 
Comment le gouvernement américain est intervenu pour discréditer un scientifique dont les études remettaient en cause le principe d’équivalence en substance.

Les « lanceurs d’alerte » et l’affaire de la contamination du maïs mexicain par des plants transgéniques.
Le Pr. Ignacio Chapela a découvert que le maïs criollo mexicain était contaminé par des OGM.
Monsanto, via le site www.agbioworld.org a mis en place une campagne de dénigrement de ce scientifique.

La propagande Monsanto, l’époque de Robert Shapiro le « gourou des OGM ».
Comment Monsanto a vanté les OGM comme permettant de mettre fin à la faim dans le monde et « sauver la planète ».
Aujourd’hui, ces OGM "magiques" ne sont pas commercialisés.
Propagande pour faire mieux accepter les OGM ?

Le soja RR en Argentine
Comment Monsanto a réussi à imposer le soja RR en Argentine.
Les conséquences environnementales et sanitaires inquiétantes du soja RR.

L’introduction clandestine des OGM au Brésil et au Paraguay
Comment le Brésil et le Paraguay ont dû légaliser les OGM à cause des importations illégales de semences.

Analyse de Walter Pengue, agronome argentin, sur l’expansion des cultures transgéniques en Amérique du sud.
Une analyse extrêmement pertinente de la méthode et les buts de Monsanto.

Inflation mondiale des produits agricoles : le prix du Roundup explose.
L’augmentation des prix des denrées agricoles a entraîné ces derniers mois une importante hausse du prix de l’herbicide Roundup de Monsanto.
Nous assistons à une crise mondiale qui est le résultat des aberrations de la politique agricole mondialisée, une politique depuis longtemps dénoncée par tous les partisans d’une agriculture soutenable et équitable.

D’après l’ONU, les OGM ne résoudront pas les problèmes de faim dans le monde, encore un mythe qui s’écroule.
Une nouvelle étude majeure démontre que le soja transgénique a un rendement 10% inférieur au soja conventionnel.
D’après la traduction d’un article de Geoffrey Lean, The Independent, 20 Avril 2008.

Les semences-suicide – La suite : le Transcontainer de l’UE transforme Terminator en zombie
ETC Group a lancé le rapport "Terminator -La suite", un communiqué sur une nouvelle recherche en rapport avec les semences-suicide et autres technologies relatives aux semences GM (génétiquement modifiées) qui constituent une menace inacceptable pour les agriculteurs, la biodiversité et la souveraineté alimentaire.

La menace du projet terminator de Monsanto : vers la stérilisation de la nature
La technologie Terminator modifie génétiquement les plantes pour produire des graines stériles à la récolte. Mise au point par l’industrie agrosemencière et le gouvernement des É.-U., elle empêche les agriculteurs de réutiliser les semences pour les forcer à en acheter de nouvelles à chaque saison de culture.

Face à l’invasion des OGM, les insectes font de la résistance.
Des insectes et des parasites développent des résistances au gène insecticide Bt.

Dans les Deux-Sèvres, du maïs bio contaminé à 35 kilomètres de distance
Deux agriculteurs spécialisés dans la culture de maïs alimentaire biologique, dont l’exploitation est dans les Deux-Sèvres, ont vu leur production contaminée par des gènes de maïs transgénique, alors que les parcelles de maïs OGM les plus proches sont officiellement distantes de plus de 35 kilomètres de leurs champs...

Loi française sur les OGM : "équilibrée" ou partiale ?
Inf’OGM vient publier une brochure intitulée "Loi française sur les OGM : "équilibrée" ou partiale ?". Cette brochure illustrée, de 14 pages, rappelle les enjeux de la loi, décrit son contenu dans des termes clairs et s’intéresse à ses conséquences.

Du soja OGM de chez Monsanto caché dans la restauration rapide française et européenne ?
En région parisienne des services de restauration rapide utilisent à l’insu de leurs clients des produits alimentaires (principalement de la mayonnaise) à base de soja OGM.

Le Monde : Troubles de la réproduction chez les souris nourries au maïs MON 810-NK 603 !
Une étude toxicologique, rendue publique mercredi 12 novembre, pose de nouvelles questions sur les effets biologiques de certains organismes génétiquement modifiés (OGM).
Le monde du 19 novembre 2008

OGM, ce que nous réserve Monsanto !
Le début de l’année 2009 débute en fanfare pour Monsanto avec l’annonce du doublement de ses bénéfices pour l’année 2008 et la mise sur le marché d’un maïs OGM résistant à sécheresse d’ici 2010. Dieu soit loué, Monsanto de St louis est parmi nous pour braver toutes les crises ! Quand certains médias reprennent une dépêche AFP tout droit sortie des services des « Relations Publiques » de Monsanto, nous revenons sur ces annonces bruyantes pour analyser la véritable stratégie de la firme de St Louis.

Maïs, soja GM des performances plus que modestes
Le maïs et le soja génétiquement modifiés, cultivés aux États-unis depuis 1996, auraient peu amélioré les rendements de ces cultures, indiquent des experts américains.

Inf’OGM : Mon 810 et impacts sanitaires, un débat mal engagé
A ce jour, plusieurs études scientifiques renseignent des risques potentiels liés à ce maïs, d’autres études ne sont pas conduites et enfin, l’approche même adoptée pour évaluer les risques commencent à être questionnée

Inf’OGM : L’incroyable histoire du maïs Mon810
Quatre propositions de levée de moratoire le concernant, trois demandes de renouvellement d’autorisation couvrant l’ensemble des utilisations possibles de plantes et une évaluation des impacts potentiels toujours en cours : le maïs Mon810 est le centre de toutes les attentions en ce début d’année 2009. Ces actualités sont l’occasion pour Inf’OGM de tracer un court historique de cette Plante, seule PGM cultivée en Europe aujourd’hui.

La cohabitation des cultures avec et sans OGM serait très difficile en Europe
Dans quelles conditions et à quel prix les filières agricoles OGM et sans OGM pourraient-elles cohabiter en Europe ? Le programme Co-Extra, dont les conclusions ont été rendues publiques à Paris, du mardi 2 au jeudi 4 juin, apporte des réponses surprenantes à cette question.

Greenpeace : MON 810, l’absurde feu vert de l’EFSA
France — Bruxelles / Paris, le 30 juin 2009 – Selon l’avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA ou AESA), qui sera rendu public aujourd’hui, sur l’éventuelle réautorisation du maïs MON810, ce maïs ne présente aucun risque ou problème pour l’environnement et la santé humaine. Pourtant, douze Etats membres, dont la France, ont récemment fait part de leur préoccupation à l’EFSA et six Etats membres en ont interdit la culture sur leurs territoires sur la base d’études scientifiques de haut niveau. Le clash entre la Commission européenne et les Etats membres aura bien lieu.

L’AESA donne un avis favorable au renouvellement du Mon810, le GIET conteste la procédure scientifique
L’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA), chargée, au niveau européen, de l’évaluation « scientifique » des OGM, vient de franchir la ligne rouge. Chargée de donner un avis sur le hautement controversé maïs MON810 de Monsanto, cette institution, non seulement rend un avis, favorable à cet OGM, en totale contradiction avec les règles élémentaires du raisonnement scientifique, mais elle rend son avis… à la Compagnie Monsanto avant de le rendre public !

OGM : Bruxelles propose d’homologuer trois semences de Monsanto
AFP BRUXELLES, le 22 juillet 2009 — La Commission européenne est revenue à la charge mercredi sur le maïs génétiquement modifié en proposant d’autoriser la commercialisation et l’utilisation dans l’UE de trois semences de la multinationale américaine Monsanto.

Monsanto Smartstax, le maïs de la discorde

Le maïs SmartStax, ce super-OGM, auquel le Canada vient de donner son ticket d’entrée, est le fruit d’une collaboration entre Monsanto et Dow AgroScience, une division du géant chimique Dow Chemical. Il a la capacité de résister à deux herbicides et de produire 6 insecticides.

En donnant au SmartStax son ticket d’entrée dans la chaîne alimentaire, Ottawa vient confirmer une nécessaire refonte du cadre légal autour des OGM, estiment les environnementalistes.

La mutagenèse c’est quoi ?
Les firmes semencières essaient par tous les moyens de désinformation de faire croire que les méthodes autres que la transgenèse ne font pas des OGM. C’est un mensonge au regard de la définition européenne donnée par la DIRECTIVE 2001/18/CE. Les produits de la mutagenèse (et de la fusion cellulaire) SONT des OGM.

Une aubergine transgénique sur le point d’être autorisée en Inde
Mise à jour au 20 octobre 2009 : le ministre indien de l’environnement Jairam Ramesh s’oppose à l’avis du GEAC, le comité d’autorisation du génie génétique. Le ministre va remmettre à plus tard l’autorisation à la culture de cette aubergine génétiquement modifiée afin de pouvoir consulter toutes les parties prenantes. Voir en anglais http://www.nature.com/news/2009/091019/full/4611041a.html

L’alerte au lin OGM continue, avec un contrôle positif sur des Toasts aux Céréales Auga
Comme nous vous l’avions signalé le 30 septembre dernier, la Commission Européenne a signalé à plusieurs reprises des cas de contamination de produits boulangers et de céréales par du lin OGM illégal.

Vilmorin investit dans le blé OGM
Le semencier français Vilmorin annonce la signature d’une « alliance stratégique » avec la société américaine Arcadia Biosciences pour la mise au point d’un blé OGM à haut rendement.

Syngenta : homologation UE pour le maïs transgénique MIR604
La Commission européenne a autorisé l’importation et la transformation du mais transgénique MIR604 de Syngenta SA en tant que produit alimentaire et de fourrage

OGM en 2010 : Gros chantier pour la législation européenne
La Commission européenne (CE) conduit depuis début 2009 une évaluation des textes législatifs qui encadrent les Plantes Génétiquement Modifiées (PGM).

OGM : un verdict de 2 millions de dollars US contre Bayer confirme la responsabilité de la compagnie pour une technologie incontrôlable
Bayer a admis qu’il a ne pu pas contrôler la propagation de ses organismes génétiquement modifiés

Graines de lin OGM : contamination à l’insu des consommateurs
Greenpeace a découvert de graines de lin transgénique illégales dans un paquet de farine "All-In Mix Pain Foncé 9 Céréales de Soubry", acheté fin décembre chez Delhaize.

OGM : des rumeurs sur les intentions de Barroso sèment le trouble
Des sources internes de la Commission européenne aurait affirmé que le président de l’exécutif européen serait prêt à relancer la culture de trois OGM en Europe.

Des OGM dans le panier de Barroso
Le maïs transgénique fait partie de l’alimentation de base du bétail en Europe.

Publication d’un rapport éloquent : le miracle OGM n’a pas eu lieu
C’est hier qu’a été publié le rapport annuel de l’ISAAA

Bilan des cultures mondiales des OGM 2009 (rapport ISAAA)
PARUTION DU RAPPORT DE L’ISAAA - Février 2010

La Commission européenne autorise la commercialisation d’OGM
La Commission européenne a autorisé, mardi 2 mars, le commerce de plusieurs organismes génétiquement modifiés (OGM). Les autorisations concernent la culture de la pomme de terre Amflora, mise au point par la firme BASF, ainsi que plusieurs variétés du maïs MON 863.

La pomme de terre OGM de la peur

OGM EN 2009 : Faible progression aux Amériques, recul en Europe
Les surfaces en plantes génétiquement modifiées ont encore progressé en 2009, par rapport à 2008. Selon l’Isaaa, organisation qui promeut les PGM dans les pays du Sud, on est passé de 125 millions d’hectares en 2008 à 134 millions, soit une augmentation de 7%. L’Isaaa annonce aussi que 25 pays cultivent des OGM... Tous ces chiffres sont à mettre en perspective pour atténuer l’aspect « propagande » de ce rapport.

Dieu et les OGM
Il faut être devenu « Dieu Omniscient Soi-même » pour savoir à quoi ressemblera un monde truffé d’OGM, concluait il y a quinze jours mon voisin de chronique Claude Monnier.

UE - La commission européenne cultive la subsidiarité pour morceller l’opposition aux OGM
L’année 2010 tient ses promesses sur le dossier des PGM. Parmi les chantiers attendus en 2010, celui sur les modalités d’autorisation des PGM vient de connaître une avancée importante

Bruxelles veut assouplir les conditions de cultures d’OGM
La Commission européenne cherche à débloquer les autorisations de cultures d’OGM dans l’Union européenne et, à cette fin, propose de laisser les gouvernements libres de les interdire sur leur territoire.

Le plan de Bruxelles pour débloquer le dossier OGM
Bruxelles examine la possibilité d’accorder davantage de flexibilité aux Etats pour interdire chez eux la culture de semences OGM, même si elles sont autorisées au niveau européen.

Bruxelles maintient sa proposition d’autorisations de cultures d’OGM
Le commissaire européen chargé de la Santé, John Dalli, a défendu jeudi sa proposition de débloquer les autorisations de cultures d’OGM dans l’UE en laissant le choix aux Etats de les appliquer ou non, malgré les réserves exprimées par certains pays.

Informations du public sur les OGM : la France hors-la-loi ?
Attendue ce 30 juin, la loi sur les OGM n’a pas été votée par le Parlement sur la biovigilance des cultures et l’information du public. Un manquement qui expose la France à une condamnation de Bruxelles dans l’attente d’une loi prévue en 2011.

Monsanto et BASF prolongent leur coopération pour produire du blé OGM
New York (awp/afp) - Les groupes américain et allemand Monsanto et BASF ont annoncé mercredi qu’ils allaient prolonger un accord de coopération conclu en 2007 pour produire ensemble une variété de blé transgénique plus résistant et à meilleur rendement que les variétés existantes.

La Commission européenne veut assouplir la réglementation sur les cultures d’OGM en Europe : une manœuvre pour ouvrir grandes les portes de l’Union
La Commission européenne a adopté mardi des propositions visant à débloquer les demandes très controversées de mise en culture de plantes OGM en Europe, en laissant aux Etats qui le veulent la possibilité de les interdire ou de les restreindre plus facilement.

OGM : la Commission européenne aux mains des multinationales
Niant les risques sanitaires et de destruction de la biodiversité, la Commission européenne a de nouveau cédé aux pressions des multinationales Pioneer, Monsanto et Syngenta.

Nouvelles autorisations d’importations d’OGM : La Commission européenne au service de l’industrie
La Confédération Paysanne déplore la décision de la Commission Européenne d’autoriser 6 maïs OGM

Pomme de terre Amflora : la Commission européenne à nouveau prise en défaut en matière d’OGM
La Commission européenne (CE), après évaluation par l’Agence européenne de sécurité sanitaire (AESA), a autorisé le 2 mars 2010 une pomme de terre OGM, l’Amflora

Colombie : autorisation du soja OGM
Le gouvernement colombien a autorisé le 17 juillet 2010 [1] la culture commerciale du soja génétiquement modifié pour tolérer l’herbicide Roundup (MON-04032-6)

Interview d’Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM de Greenpeace France
La question des organismes génétiquement modifiés, Arnaud Apoteker l’a connaît par cœur : depuis 15 ans, c’est Monsieur OGM au sein de Greenpeace. Plus réfléchi qu’alarmiste, il fait un point pour developpementdurable.com sur la situation dans l’agriculture et l’alimentation, expose l’action de Greenpeace, et précise sa pensée sur un sujet polémique…

France : L’inscription de variétés de maïs OGM au registre national des semences sème le doute
L’inscription de nouvelles variétés de maïs OGM au catalogue national des semences inquiète les associations. Une décision surprenante alors même que Jean-Louis Borloo demandait récemment un renforcement de l’expertise européenne sur les OGM. 

Amadea : une pomme de terre OGM qui pousse illégalement en Suède
La semaine dernière, en Suède, des plants d’une nouvelle pomme de terre génétiquement modifiée, la Amadea – pour l’heure non testée, non évaluée et non autorisée en Europe – ont contaminé un champ OGM de la variété Amflora, dont la production était notamment destinée à la revente de semences…

Pommes de terre OGM : la Commission européenne rappelle BASF à l’ordre
La Commission européenne a demandé lundi des explications au géant allemand de l’agrochimie BASF après la découverte récente dans un champ en Suède de plants d’une pomme de terre génétiquement modifiée non encore autorisée dans l’UE.

Le débat autour du coton OGM refait surface
En Inde, le coton génétiquement modifié de Monsanto occupe près de 90% des surfaces réservées à cette récolte.

OGM : Les pires craintes se confirment
La culture de plantes transgéniques fait peur à beaucoup de monde depuis ses débuts.

Nouvelle étude : Le soja OGM, durable ? responsable ?
On prend de plus en plus conscience du caractère non durable des pratiques agricoles modernes et de la nécessité de trouver d’autres moyens d’assurer la sécurité alimentaire.

OGM : le maïs Bt laisse des traces dans les rivières
Les insecticides produits par le maïs OGM se retrouvent dans l’eau des rivières, montre une étude réalisée aux États-Unis. Cependant les effets de cette dissémination ne sont pas encore connus.

OGM : fronde contre le système à la carte de Bruxelles
Les ministres de l’agriculture des Vingt-Sept ont mis en cause, lundi 27 septembre à Bruxelles, la proposition de la Commission européenne de laisser aux États la décision d’interdire ou non la culture de plantes OGM sur leur territoire

Un traité veut tenir les entreprises responsables des dégâts causés par les OGM
TOKYO - Les entreprises pourraient être tenues responsables si des organismes génétiquement modifiés (OGM) polluent les écosystèmes ou posent des risques à la santé humaine, selon un protocole élaboré lors d’une conférence internationale au Japon

OGM : les Etats européens jugent les propositions de Bruxelles "insuffisantes"
La Commission européenne vient de subir un sérieux revers dans le délicat dossier des organismes génétiquement modifiés (OGM).

Carrefour lance l’étiquetage « nourri sans OGM » : une première pour la grande distribution en France
Le groupe Carrefour lance cette semaine un étiquetage « Nourri sans OGM » pour 300 références alimentaires de produits animaux dans tous ses magasins en France. Cela concernera tous les produits « Engagement Qualité Carrefour », comme le porc, le veau, volailles, œufs ou poissons d’élevage.

Un traité international établit les responsabilités dans la dissémination transfrontalière d’OGM
Le protocole de Carthagène sur la prévention des risques biotechnologiques a été enrichi le 15 octobre par un nouveau texte qui reconnaît la responsabilité et la réparation des opérateurs en cas de dommages liés aux organismes vivants modifiés.

La maladie du ‘soja fou’ frappe le Brésil
Ils appellent ça "la maladie de soja fou » au Brésil, où elle s’est propagée depuis le nord, provoquant des pertes de rendement allant jusqu’à 40 pour cent, notamment dans les États du Mato Grosso, Tocantins et Goiás.

Protocole de Cartagena à Nagoya : un accord léger sur la responsabilité
Le 15 octobre a été adopté le Protocole additionnel de Nagoya-Kuala Lumpur sur la responsabilité et la réparation au Protocole de Cartagena qui met fin à six ans de négociations .

La Commission européenne propose d’ouvrir le marché européen à des OGM non-autorisés et non-testés
Bruxelles, Montreuil le 3 novembre 2010 - Les Amis de la Terre Europe se sont procurés des documents de la Commission européenne dévoilant son intention d’ouvrir les portes de l’Europe à l’importation d’aliments modifiés génétiquement (GM) et non-autorisés pour l’alimentation animale et humaine.

Le riz « doré » OGM ne brille pas pour son efficacité
Comment résoudre la déficience en vitamine A sans OGM

Une demi-douzaine de toxines insecticides dans un maïs génétiquement modifié
Le marché alimentaire va bientôt être inondé de produits OGM dont les risques pour la santé n’ont jamais été évalués.

Cultures d’OGM à la carte en Europe : les juristes de l’UE sceptiques
BRUXELLES - Le projet de Bruxelles de laisser le choix aux Etats européens de permettre ou non la culture de plantes OGM sur leur territoire pourrait être contesté à l’OMC et devant la Cour de justice de l’UE, ont mis en garde les experts juridiques des 27 Etats membres.

Coton : à fond pour les OGM
Au Burkina les cotonculteurs sont divisés sur l’utilisation des OGM. Même si le pays est réputé en Afrique pour la production de coton transgénique, le débat n’en reste pas moins vif au Burkina Faso entre cotonculteurs entre les pro et les anti-OGM. 

Inf’OGM publie un moteur de recherche unique des autorisations d’OGM dans l’Union Européenne
Actuellement, 39 plantes génétiquement modifiées sont autorisées commercialement dans l’UE

Wikileaks : quand les OGM apparaissent à l’agenda diplomatique américain
Il fallait s’y attendre, la fuite des quelques 250.000 documents diplomatiques sur le site wikileaks révèle certains aspects de la politique environnementale américaine.

OGM : Bruxelles décidée à poursuivre le processus d’autorisation de culture
La Commission européenne est décidée à poursuivre les autorisations de culture des plantes OGM en Europe malgré l’opposition d’un grand nombre d’Etats et de l’opinion publique, a annoncé lundi son responsable en charge du dossier, John Dalli.

Mexique - le maïs et le coton GM s’installent via des essais en champs
Après avoir mis un terme, en octobre 2009, à son moratoire sur les cultures de maïs GM en autorisant deux entreprises (Monsanto et Dow AgroSciences) à en cultiver dans le cadre d’essais en champs [1], le Mexique continue de traiter des dossiers de demandes d’autorisation d’essais.

Union Européenne - dix années de recherche financées par la commission européenne
La Direction Générale de la Recherche de la Commission européenne (CE) vient de publier une synthèse de dix années de projets de recherche sur les OGM, financés par la CE. Aux nombre de cinquante, ces projets, mis en place entre 2001 et 2010, se sont intéressés aux impacts environnementaux des OGM

Sursauts dans l’Église contre les OGM
Dans une interview publiée par L’Osservatore Romano le 4 janvier 2011, le cardinal Peter Kodwo Appiah Turkson, président du Conseil pontifical Justice et Paix, fait part de ses réserves envers les organismes génétiquement modifiés (OGM). L’Église ferait l’objet de pressions sur le sujet, tant au niveau local, en Afrique, qu’au Vatican.

Canada - Fin du brevet sur le soja Roundup Ready : quelle liberté pour les agriculteurs ?
En août 2011, le brevet canadien de Monsanto Canada sur le soja transgénique Roundup Ready I (RRI, 1ère génération ou encore GTS 40-3-2) tombera. 20 ans se seront en effet écoulés depuis la publication de ce brevet. Il s’agit du premier brevet protégeant une plante génétiquement modifiée largement cultivée et commercialisée qui se termine. Le brevet sur ce soja RRI aux Etats-Unis se terminera par contre seulement en 2014.

Taux historique d’adoption des produits transgéniques au Brésil
La 2e étude sur l’adoption de la biotechnologie agricole au Brésil, effectuée par le cabinet-conseil Céleres, révèle que lors de la récolte 2010/11, trois hectares de culture de soja sur quatre au Brésil sont ensemencés avec des graines génétiquement modifiées (GM)

De moins en moins de maïs OGM cultivé en Europe
L’organisation portugaise « Plataforma Transgénicos Fora », dans un communiqué de presse publié le 13 décembre 2010 [1], annonce que les cultures de maïs génétiquement modifié Mon810 sont en déclin au Portugal. L’organisation s’appuie sur des données officielles.

UE - le miel contaminé par des OGM devra recevoir une autorisation de mise sur le marché
L’histoire a commencé en 2005 quand l’apiculteur, M. Karl Heinz Bablok, découvre des traces du maïs génétiquement modifié Mon810 dans son miel. Ses ruches se trouvaient à proximité des terrains du Land de Bavière où était expérimenté le maïs GM de Monsanto.

Union Européenne : autoriser les importations d’OGM illégaux ?
Dans un article publié le 7 février sur notre site (1), nous vous informions que la Bulgarie et son ministre de l’agriculture voulaient voter contre la proposition de la commission européenne de mettre en place un seuil de contamination, par des OGM non autorisés, des importations de céréales destinés à l’alimentation animale.

UE - La politique de "tolérance zéro" adoptée
Les États membres, réunis au sein du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la Santé animale (CP CASA), ont adopté à la majorité qualifiée la proposition de règlement de la Commission européenne, établissant une tolérance jusqu’à 0,1% de présence de plantes génétiquement modifiées (PGM) dans les lots d’importation à destination de l’alimentation animale. Ce vote avait été reporté lors de la précédente session du CP CASA, les 8 et 9 février 2011.

Europe - La baisse des surfaces cultivées avec des OGM se confirme
Après l’Espagne, le Portugal et la Roumanie [2], les chiffres officiels du gouvernement tchèque confirment une nette diminution des surfaces de cultures transgéniques (OGM). Entre 2009 et 2010, les surfaces consacrées au maïs GM (génétiquement modifié) sont passées de 6480 à 4680 hectares, soit une diminution de 28%. Cette diminution avait commencé dès 2008 (8380 hectares).

Modification de la directive OGM : une bombe à retardement ?
En Europe, les autorisations de mise sur le marché d’OGM reposent sur un dispositif centralisé et sont délivrées au niveau communautaire. Une proposition de modification de la Directive OGM (D. 2001/18/CE) pourrait changer la donne. Dans un texte rendu public le 13 juillet 2010 (1), la Commission a en effet proposé que les États membres puissent désormais invoquer, à l’appui de mesures de restriction ou d’interdiction des cultures d’OGM sur leur territoire, des motifs « autres que ceux qui ont trait à l’évaluation des incidences négatives sur la santé et l’environnement susceptibles de résulter de la dissémination volontaire ou de la mise sur le marché d’OGM ».

L’USDA autorise un maïs génétiquement modifié pour la production d’éthanol. Consternation de la société civile américaine !

Une nouvelle procédure pour l’autorisation des OGM en Europe
Une nouvelle procédure en vigueur depuis le 1er mars pourrait faire évoluer les orientations de l’UE en matière d’autorisation d’OGM. L’avis des Etats membres aura plus de poids face à la Commission, s’ils parviennent toutefois à parler à l’unisson.

Les Amis de la Terre : l’ampleur des conséquences économiques réelles des OGM révélée
Les coûts occasionnés par la séparation des filières OGM et conventionnelles sont beaucoup plus élevés qu’initialement estimés et pourraient conduire à la hausse des prix les aliments, préviennent les Amis de la Terre/Friends of the Earth Europe dans un nouveau rapport publié aujourd’hui.

UE - OGM : l’équivalence en substance est un dogme
L’intervention du député européen José Bové, retranscrite ci-dessous dans son intégralité, a été faite le 31 mars 2011, en ouverture de l’atelier de l’Agence Européenne de la Sécurité des Aliments (AESA, ou en anglais EFSA) sur l’équivalence en substance et les comparateurs appliquée à l’évaluation des Plantes Génétiquement Modifiées (PGM).

USA : la contamination OGM coûte cher à Bayer !
Nouvelle poursuite relative aux OGM au États-Unis , nouvelle condamnation pour les producteurs de transgéniques. C’est le géant allemand Bayer AG qui doit verser des indemnités, de 136.8 millions de dollars !

Une première scientifique : résidus de pesticides issus d’aliments transgéniques dans le sang des femmes
Des chercheurs de l’Université de Sherbrook au Québec, Canada, ont montré la présence de pesticides (herbicides à base de glyphosate ou de glufosinate et de protéines insecticides Cry1Ab) et de leurs résidus dans le sang de femmes, dont certaines enceintes. Selon un article de la revue Reproductive Toxicology [1], sous presse, « c’est la première étude à mettre en évidence la présence de pesticides associés aux aliments génétiquement modifiés dans le sang de femmes enceintes, de fœtus et de femmes non enceintes ».

La commission environnement vote en faveur d’une interdiction nationale plus ferme des OGM
Le 12 avril 2011, la Commission Environnement du Parlement européen a voté pour l’instauration d’un réel pouvoir donné aux États membres dans l’interdiction des OGM. 

En Allemagne, de plus en plus de traces d’OGM dans les semences de maïs
De plus en plus de semences de maïs sont contaminées par des organismes génétiquement modifiés (OGM), ont dénoncé mardi l’association Greenpeace et la fédération allemande de l’agriculture biologique Bioland.

L’avenir de l’étiquetage des OGM en jeu à Québec ?
L’avenir de l’étiquetage des organismes génétiquement modifiés (OGM) pourrait bien se jouer cette semaine à Québec. Après des années de tergiversations, un comité des Nations unies réuni au Centre des congrès devrait en effet faire des recommandations à ce sujet. À défaut d’une entente, la question risque de prendre le chemin des oubliettes.

Suisse - peu ou pas d’avantages économiques pour les OGM
Agroscope, institut public de recherche agronomique suisse, a publié (16 mai 2011) une étude (uniquement en allemand) sur les coûts économiques liés aux cultures de plantes génétiquement modifiées (PGM) [1].

Les moratoires des pays européens sur le maïs Mon 810 sont-ils menacés ?
Fin mars, l’avocat général de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) rendait ses conclusions dans l’affaire opposant l’entreprise Monsanto au ministre français de l’Agriculture et de la Pêche. En cause : le moratoire français pris sur la culture du maïs Mon810. L’avocat général exprime dans ses conclusions un avis négatif sur la légalité de la mesure française, mais c’est la CJUE qui devra trancher cet été.

OGM – Parlement et Commission Européenne avancent chacun de leur côté
Réunis en plénière ce mardi 5 juillet 2011, les députés européens ont discuté de la proposition faite par la Commission européenne de fournir aux États membres la possibilité d’interdire la culture d’une ou plusieurs PGM, sur tout ou partie de leur territoire. Le vote du Parlement en première lecture qui vient d’avoir lieu a débouché sur l’adoption d’un texte qui reprend pour une large part les propositions de la Commission environnement.

OGM - Du riz OGM illégal retrouvé dans plusieurs provinces en Chine : l’UE renforce ses mesures d’urgence

Le 6 juillet 2011

En avril 2011, un membre du ministère de l’Environnement chinois a reconnu que des semences de riz GM « étaient présentes dans plusieurs provinces du fait d’une gestion déficiente ».

OGM - Le projet de décret "sans OGM" s’avère insatisfaisant

Le 7 juillet 2011

Une coalition regroupant diverses ONG environnementales et de consommateurs, des syndicats agricoles et des producteurs déplore à raison un projet de décret largement en deçà des besoins de la filière sans OGM. 

OGM - La Hongrie sans OGM ?

Le 19 juillet 2011

Dans sa nouvelle Constitution qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2012, la Hongrie se déclare fièrement "pays sans OGM" (organismes génétiquement modifiés). Mais pour atteindre cet objectif, le pays doit appliquer des mesures drastiques : près de 1000 hectares de maïs contaminés par des OGM ont déjà été détruits début juillet et encore 2500 hectares pourraient subir le même sort, d’après le ministre du développement rural Sandor Fazekas.

OGM- Le Kenya autorise les cultures OGM

Le 5 août 2011

Le Kenya vient de donner officiellement son feu vert pour le développement sur son territoire de certaines cultures d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

Le Président polonais oppose son veto au projet de loi OGM

24 août 2011

Le président Bronislaw Komorowski a opposé son veto au projet de loi sur les semences, contenant des dispositions sur les organismes génétiquement modifiés (OGM).

Un maïs OGM Monsanto mis en échec par l’"insecte à 1 milliard de dollars"

1er septembre 2011

L’"insecte à 1 milliard de dollars", comme l’ont surnommé les agriculteurs américains, a une nouvelle fois déjoué les défenses qu’ils avaient disposées contre lui dans leurs champs, sur les conseils de Monsanto. La chrysomèle du maïs, Diabrotica virgifera, de son nom latin, a fait une percée contre un maïs transgénique de la firme américaine.

UE : Le miel contaminé par des OGM ne peut être mis sur le marché sans autorisation spécifique
Le 6 septembre 2011, la Cour de Justice de l’Union européenne a rendu sa décision en réponse aux trois questions préjudicielles posées par le tribunal administratif de Bavière (sud de l’Allemagne). Elle considère que « du miel et des compléments alimentaires contenant du pollen issu d’un OGM sont des denrées alimentaires produites à partir d’OGM qui ne peuvent être commercialisées sans autorisation préalable ».

CJUE : la clause de sauvegarde française illégale pour vice de forme !

8 septembre 2011

La Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a estimé que la clause de sauvegarde prise par la France en février 2008 pour suspendre la culture du maïs transgénique MON810 était illégale en raison d’un vice de procédure.

RTRS : Des nouvelles de la campagne contre le label « soja responsable »

OGM - Vandana Shiva et José Bové présentent le premier contre-rapport international sur les OGM
19 octobre 2011 Vandana Shiva, figure internationale de l’altermondialisme et José Bové, eurodéputé et célèbre défenseur d’une agriculture durable ont présenté à 2 voix le premier contre-rapport international sur la question des OGM.

OGM - Kofi Annan, Claude Allègre... Le lobby OGM se cherche des stars

21 octobre 2011

Pour faire avancer sa cause, le lobby des OGM cherche à recruter des personnalités. C’est ce qui ressort d’un brouillon de courrier, « strictement confidentiel », que Rue89 s’est procuré, ainsi que The Guardian. Il dévoile les grosses ficelles qu’utilise le lobby pour répandre sa bonne parole, jusqu’aux décideurs de la Commission européenne.

OGM - Attention ! Des OGM en France pour 2012 ?

24 octobre 2011

Conseil d’Etat et OGM : le rapporteur public demande l’annulation du moratoire sur le maïs Mon810

OGM : Le Conseil d’Etat décide l’annulation du moratoire sur le maïs MON810, mais le gouvernement souhaite son maintien
Le 28 novembre 2011, le Conseil d’État a donné raison à Monsanto contre l’État français et a demandé l’annulation des arrêtés pris en 2007 [1] et en 2008 [2] qui interdisaient la culture du maïs Mon810 sur le territoire national.

Pétition pour une protection de l’apiculture et des consommateurs face au lobby des OGM
29 novembre 2011 Suite à l’annulation du moratoire sur le MON810 par le Conseil d’Etat, les organisations apicoles et environnementales appellent les décideurs politiques à prendre leurs responsabilités à travers une pétition.

OGM et conflits d’intérêts : l’Autorité européenne à nouveau remise en cause

15 décembre 2011

Une responsable de l’Autorité européenne de sécurité des aliments est partie travailler pour l’industrie de la biotechnologie.

Absence d’impacts des OGM sur la santé : une étude « biaisée [et] orientée »

16 décembre 2011

La revue Food and Chemical Toxicology va publier les résultats d’une étude menée par une équipe de chercheurs, dont Agnès E. Ricroch de l’institut AgroParisTech. Cette dernière conclue un peu vite que le débat sur les OGM d’un point de vue sanitaire est clos.

Vidéo : Quand la plus grande fortune du monde se met au service des intérêts de Monsanto...

10 janvier 2011

Un extrait de l’émission "Envoyé Spécial" du 5 janvier 2012, éclairant les liens inquiétants entre la Fondation Bill et Melinda Gates et Monsanto

La mise en culture du MON810 devrait être interdite avant les semailles

Le 24 janvier 2012

La mise en culture du maïs génétiquement modifié MON 810 du géant américain Monsanto sera interdite par une nouvelle clause de sauvegarde que le gouvernement prendra "avant la fin février", juste avant les semailles, a affirmé lundi 23 janvier la ministre de l’écologie.

OGM : Paris demande à l’UE de suspendre l’autorisation du MON810

20 février 2012

La Commission européenne a reçu, lundi 20 février, une demande du gouvernement français de suspendre d’urgence la culture du maïs OGM MON810 sur le territoire de l’UE, a annoncé Frédéric Vincent, porte-parole du commissaire chargé de la santé et des consommateurs, John Dalli.

FRANCE – OGM : un nouveau moratoire sur le MON810 sera pris le 20 mars 2012... peut-être trop tard pour les semis...
A plusieurs reprises, depuis l’annulation en novembre dernier du moratoire français par les tribunaux, les ministères de l’Environnement et de l’Agriculture s’étaient engagés à reprendre une interdiction de culture de maïs MON810. Ce devrait être chose faite le 20 mars.

Les promesses non tenues du coton OGM en Inde
Dix ans après son introduction en Inde, le coton transgénique n’a pas rempli toutes ses promesses. La plante est vulnérable à de nouvelles maladies et la hausse des rendements est moins élevée que prévue.

FRANCE - OGM : le Conseil d’Etat n’a pas annulé le moratoire sur le maïs MON810

OGM et pesticides : il faut des recherches sur les effets à long terme
Un mois après la publication de l’étude Séralini qui a fait scandale sur les OGM, l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) a rendu ses conclusions ce lundi 22 octobre. L’absence d’une évaluation des risques sur le long terme et des effets cocktail est pointée par l’agence...

L’offensive de Monsanto pour imposer le blé OGM