Propagande

Des bandes dessinées pour vendre les biotechnologies aux enfants

OGM- Christian Vélot : comment l’expert de France 2 fait de la désinformation
21 décembre 2011 Jean-Daniel Flaysakier, spécialiste « santé-médecine » à la rédaction de France 2, est venu le 28 novembre dans le JT de 20 heures vanter l’innocuité des OGM pour les humains. Le chercheur et lanceur d’alerte Christian Vélot démonte une à une les énormités qu’il a proférées, comme autant de manquements à sa double qualité de médecin et de journaliste.

Introduction
Comment Monsanto, une entreprise de chimie, s’est transformé en "sauveur de la faim dans le monde".

Monsanto a cherché à ternir la réputation de scientifiques dérangeants : l’affaire Ignacio Chapela et la contamination du maïs mexicain.
La propagande de Monsanto : l’exemple d’Ignacio Chapella

Roundup, une publicité mensongère sur la biodégradabilité et l’innocuité du produit.
Les mensonges de Monsanto sur le Roundup.

Les Dangers des PCB Monsanto savait et a caché la verité.
Les mensonges de Monsanto : l’exemple des PCB.

La revanche de Frankenfood : la nouvelle vague de propagande.
Cet article, tiré d’un journal économique canadien, est un exemple de la propagande des firmes semencières qui prennent avantage de la crise alimentaire mondiale pour relancer leur propagande.

Monsanto et les grands semenciers brevètent les gènes d’adaptation au changement climatique
En pleine crise alimentaire mondiale, Monsanto, revient à la charge avec sa propagande, et a publié le 4 juin un "engagement en trois points" : la firme s’engage à "doubler la productivité du maïs, du soja et du coton en 2030 par rapport à 2000", à "développer des semences qui réduiront d’un tiers les ressources requises" d’eau et d’engrais, et à aider "à améliorer la vie des paysans, dont cinq millions des plus pauvres, en 2020"
Une nouvelle fois les semenciers s’approprient les ressources naturelles et voudraient se couvrir du voile de "sauveur de l’humanité" pour jouer aux apprentis sorciers.
Un article du journal Le Monde du 09 juin 2008

Monsanto poursuit sa politique de propagande durable.
Monsanto, le leader des biotechnologies, investit pas moins de 700 millions de dollars par an dans la recherche et le développement, soit l’équivalent de 10 % de son chiffre d’affaires.

Monsanto veut redorer son image en France.
Monsanto serait en train de préparer en France un nouveau site interactif pour montrer au public ses méthodes de travail et "sa transparence", mais refuse pourtant de confirmer cette information...

France : Evidences de manipulation par les médias et partis pris de scientifiques sur les OGM.

Propagande : “Les OGM sont bien plus sûrs que le bio !” affirme le patron de Nestlé !
En juin dernier, Peter Brabeck, président du groupe alimentaire suisse Nestlé, a appelé l’Union Européenne à assouplir ses règles sur les OGM pour faire face à la montée de prix des matières premières agricoles. “On ne peut pas nourrir la planète sans les organismes génétiquement modifiés”, a affirmé M. Brabeck, au quotidien britannique Financial Times.

La fausse manif pro-OGM au Sommet de Johannesburg
Comment une fausse manifestation "de paysans pauvres du Sud" en faveur des biotechnologies s’est révélé un jeu de dupe monté par des lobbyistes pro-OGM et des professionnels de la communication.

Monsanto France reprend sa propagande : "Nos OGM sont totalement sûrs"
Pour ses détracteurs comme André Chassaigne, député PC du Puy-de-Dôme, la firme américaine représente rien moins que "l’arme alimentaire qui, en contrôlant les semences, cherche à dominer le monde". Espérant réhabiliter une image écornée, le leader des OGM se décide à sortir du silence par la voix de Laurent Martel, son directeur pour la France.

Monsanto fustige "ceux qui ont pour stratégie de discréditer la biotechnologie", à l’occasion de la sortie d’un livre au Brésil

Maïs résistant à la sécheresse :Monsanto ne sèche pas sur sa communication !
Le début de l’année 2009 débute en fanfare pour Monsanto avec l’annonce du doublement de ses bénéfices pour l’année 2008 et la mise sur le marché d’un maïs OGM résistant à sécheresse d’ici 2010. Dieu soit loué, Monsanto de St louis est parmi nous pour braver toutes les crises ! Quand certains médias reprennent une dépêche AFP tout droit sortie des services des « Relations Publiques » de Monsanto, nous revenons sur ces annonces bruyantes pour analyser la véritable stratégie de la firme de St Louis.

Amis de la Terre : Le dernier coup de pub des biotechnologies, les OGM vont sauver les climats !
Comme chaque année, la Fédération Internationale des Amis de la Terre (Friends of the Earth International) publie un bilan mondial des OGM, intitulé : « Qui tire profit des cultures GM ? ».

Luzerne-OGM : "Un emballement médiatique"
La Cour Suprême a cassé une décision d’une Cour fédérale qui donnait raison à des agriculteurs bio sur l’interdiction de la culture de la luzerne transgénique. Interprétée comme une victoire de Monsanto, ce jugement est nuancé par Christophe Noisette, rédacteur en chef d’Inf’OGM

Etats-Unis : quand Monsanto réécrit la réalité
Lundi 21 Juin, la Cour suprême des Etats Unis a statué sur l’affaire Monsanto v. Geertson Seed Farms qui opposait le géant américain des semences à des agriculteurs bio inquiets des risques de contamination de leurs champs par des graines de luzerne transgéniques.

Malawi, les champs captifs de Monsanto
Arrivés sur fond de famine, l’américain et son allié Seedco se servent du pays, devenu dépendant de leurs semences stériles, comme vitrine en Afrique.

OGM : Il a montré leur toxicité, il doit être exécuté
L’étude de Gilles-Eric Séralini et de son équipe de l’Université de Caen sur le maïs génétiquement modifié NK603 et l’herbicide Roundup, publiée le 19 septembre dernier dans l’excellente revue internationale Food & Chemical Toxicology1, a provoqué un tollé mondial. Il s’agit de l’étude toxicologique la plus longue et la plus complète jamais réalisée au monde sur un organisme génétiquement modifié (OGM) et un herbicide sous sa formulation commerciale : elle a été effectuée sur 200 rats (100 mâles et 100 femelles) pendant deux ans (c’est-à-dire tout au long de leur vie) avec plus de 100 paramètres analysés sur chacun d’eux.

OGM : la guerre secrète pour décrédibiliser l’étude Séralini
Dans l’affaire des OGM et du Roundup potentiellement « cancérigènes », une dernière bataille de se joue à huis-clos pour réclamer la rétractation de la revue Food & Chemicals Toxicology (FCT) ayant publié l’étude controversée du Pr. Séralini. En réponse, la revue scientifique publiait la réponse de l’équipe Séralini à une vingtaine de lettres de détracteurs.

Les OGM, bientôt subventionnés au nom de la lutte contre le réchauffement ?
Les engrais industriels contenant de l’azote émettent un gaz à effet de serre extrêmement puissant, qui contribue au dérèglement climatique. Une firme californienne a mis au point des plantes OGM capables de limiter ces émissions de gaz. Le procédé vient d’être homologué par l’Onu. Les entreprises, telles Monsanto, qui développeront ces OGM, à grand renfort de pesticides, pourront bénéficier de financements estampillés « climat ».

Comment les Etats-Unis ont manipulé le Prix de l’alimentation 2013 pour promouvoir les OGM
Le prix mondial de l’alimentation décerné à Monsanto ne cacherait-il pas une opération de propagande plus vaste destinée à séduire les pays du Sud, à commencer par l’Afrique à l’heure où le président Obama visite le continent ?

Comment Monsanto prévoit de modifier génétiquement les abeilles pour les sauver
Le géant de l’agrochimique a mis au point un produit pour contrer le déclin des abeilles. Manœuvre désintéressée ou coup de com’ ?