Infiltration des administrations

L’infiltration de l’administration
Qu’est ce que le "pantouflage", ou "jeu des chaises musicales" ?
Comment Monsanto a mis en place un important réseau dans les administrations.

Le cas de Michael Taylor : de membre de la FDA à vice-président de Monsanto.
Comment un ancien avocat de Monsanto est devenu responsable de la régulation des biotechnologies.

Le réseau de Monsanto mis à contribution pour l’homologation de l’hormone laitière transgénique.
Les réseaux de Monsanto : l’exemple de l’hormone laitière transgènique.

Le Canard enchaîné : Des députés UMP ont suivi à la lettre les lobbies pro-OGM.
A l’Assemblée, plusieurs élus ont repris à leur compte certaines « propositions » des fabricants de semences. Mais sans l’avouer.
Un article du Canard enchaîné.

L’USDA élimine le programme de surveillance des pesticides aux Etats-Unis.
Chaque année le National Agricultural Statitics Service de l’USDA, le Ministère Américain de l’Agriculture, conduit des recherches sur les pesticides et les risques associés à l’usage de ces produits chimiques sur divers récoltes.
En pleine augmentation de l’usage de Roundup sur les cultures transgéniques, l’organisme public a décidé d’interrompre sa collecte de données.
Coïncidence ou "lobby discret de Monsanto" ??

Les ministres européens de l’Environnement se prononcent en faveur d’une réforme des procédures d’autorisation des OGM.
Jeudi 5 juin, les ministres européens de l’Environnement réunis au Luxembourg se sont prononcés en faveur d’une réforme de la procédure d’évaluation et d’autorisation des OGM au niveau européen.

OGM et Europe : l’impossible accord !
Le Conseil des ministres européens de l’environnement s’est montré frileux dans ses conclusions sur les OGM. Alors que la population se prononce majoritairement contre, un journal britannique révèle une campagne secrète de la Commission européenne, visant à encourager les Etats membres à autoriser les OGM. L’indécision de l’Europe penchera-t-elle du côté des industriels ?

Un ancien directeur de Monsanto conseille le président Obama !

L’infiltration de l’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire par les pro-OGM.
Alors que l’AESA est de nouveau sous le feu des critiques pour son rejet des moratoires contre le MON810 de Monsanto, les Amis de la Terre dénonce l’infiltration de ce comité scientifique européen par des experts acquis à la cause des entreprises de biotechnologie.

Greenpeace : L’AFSSA hors sujet et instrumentalisée !
Paris, le 12 février 2008. Révélé en catimini par voie de presse jeudi matin, l’avis de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) est maintenant public : il estime que le maïs MON 810 ne présente pas de danger pour la santé humaine.

Barroso, l’ami des OGM !

Le Président de la Commission européen, José Manuel Durao Barroso s’est pris une nouvelle claque, lundi 2 mars, sur les OGM : une majorité qualifiée d’États a, en effet, refusé de forcer l’Autriche et la Hongrie à autoriser la culture sur leur sol d’un maïs génétiquement modifié de la firme américaine Monsanto (le MON 810).

Pourtant il persiste à vouloir imposer les OGM aux citoyens européeens...

L’infiltration des instances du Codex Alimentarius

EFSA : Génétiquement pro-OGM
Depuis sa création, l’autorité a reçu des industries agroalimentaires 119 demandes d’autorisation ou de renouvellement d’organismes génétiquement modifiés. Plus de la moitié (69) sont encore à l’étude, tandis que 8 ont été finalement retirées. Elle a donc rendu 42 avis... tous positifs. Qui plus est, adoptés à l’unanimité - le vote se faisant à main levée - des membres du panel OGM présents.

Industriels contre Verts : la bataille du lobbying
Pesticides, OGM, agrobusiness, énergies renouvelables... La fièvre du lobbying monte sur tous les sujets concernant l’environnement, aux Etats-Unis comme en Europe. Depuis l’adoption par l’Union européenne, en 2008, du paquet énergie-climat et à l’approche de la négociation de Copenhague en décembre, le réchauffement climatique et ses conséquences sur les industries concentrent une grande part de l’énergie des groupes de pression du monde entier.

Etats-Unis : Les portes tournantes n’arrêtent pas de tourner

UE : un cas de « portes tournantes » entraîne M. Barroso dans une polémique
Avant même l’entrée en scène officielle de sa future équipe qui vient d’être auditionnée, le président de la Commission Européenne doit déjà faire face à une polémique qui a émergée ces dernières semaines et qui risque de grossir.

"L’Agence européenne de sécurité alimentaire a fait la preuve de son incompétence"
Les experts européens qui ont autorisé la culture de la pomme de terre OGM sont accusés d’être proches des industriels du secteur. L’avis de Gille-Eric Séralini, membre du Criigen.

Bruxelles complaisant avec les OGM ?
L’histoire peut paraitre banale, tant elle devient récurrente. L’affaire des « portes tournantes » qui a récemment ébranlé la nouvelle commission européenne, n’est pas en effet sans nous rappeler le parcours de Michael R. Taylor, actuel directeur de la section sécurité alimentaire de la FDA (Food and Drug Administration) et ancien membre et avocat du groupe Monsanto.

Monsanto mobilise ses amis pour défendre sa luzerne OGM
Les semences de luzerne OGM de Monsanto vont-elles faire leur retour dans les champs américains ? La Cour Suprême des Etats-Unis va se pencher sur la question le 27 avril prochain.

France : Plaidoyer parlementaire en faveur des pesticides
A la veille de l’examen à l’Assemblée nationale, du 4 au 7 mai, du projet de loi Grenelle 2, le rapport "Pesticides et santé", rendu public mercredi 28 avril par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), risque de renforcer l’inquiétude des défenseurs de l’environnement qui craignent que le gouvernement revoit à la baisse ses promesses.

Comment les semenciers tentent d’asservir l’agriculture paysanne
Par un intense lobbying auprès du Parlement, les semenciers profitent du projet de loi sur la modernisation de l’agriculture pour asseoir leur contrôle sur les semences et les plantes.

L’Argentine sur le point de mettre à jour la loi sur les semences
L’Argentine pourrait bientôt modifier sa loi sur les semences afin qu’il soit plus difficile pour les agriculteurs de produire des cultures génétiquement modifiées (GM) sans payer de redevances aux compagnies semencières.

Le Burkina vise la production de 600.000 tonnes de coton en développant le transgénique
Le Burkina Faso, premier producteur de coton en Afrique subsaharienne, a lancé lundi la campagne 2010-2011 avec un objectif de production de 600.000 tonnes grâce à l’ensemencement de 80% des surfaces en coton transgénique.

OGM : le gouvernement cède au lobby des semenciers, estime le PS
Le parti socialiste (PS) a dénoncé mercredi l’autorisation "en catimini" par le gouvernement de la commercialisation d’un maïs OGM et ce, sous la pression des semenciers, affirme le secrétaire national adjoint à l’Environnement, le député du Gers Philippe Martin.

Le ministre roumain de l’Agriculture accusé de conflit d’intérêt sur les OGM
BUCAREST - Plus de 70 organisations de défense de l’environnement, dont le Fonds mondial pour la nature (WWF), ont demandé lundi la destitution du nouveau ministre roumain de l’Agriculture Valeriu Tabara, l’accusant de conflit d’intérêts sur le dossier des OGM.

La présidente de l’Autorité européenne de sécurité des aliments appartient à un lobby industriel
La présidente du conseil d’administration de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (AESA) est aussi membre du conseil d’administration d’une association regroupant les plus grandes entreprises de l’agro-industrie.

L’EFSA à nouveau prise dans une histoire de conflit d’intérêt.
Au cours d’une conférence de presse le 29 septembre dernier, José Bové a demandé la démission de Díana Bánáti, présidente du Conseil d’administration de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments

SmartStax : L’Europe va-t-elle autoriser un OGM sans évaluation scientifique ?
Pour évaluer la dangerosité d’un OGM destiné à l’alimentation humaine, l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) se contente d’une étude de 42 jours effectuée sur des poulets.

Un demi milliard de dollars pour influencer la politique en matière d’OGM
Selon un rapport publié en novembre 2010 par Food & Water Watch, c’est 572 millions de dollars qui ont été dépensés depuis 1999 par les 50 plus grandes entreprises, qui possèdent des brevets sur l’agriculture et l’alimentation pour mener des campagnes ou organiser du lobby auprès du Congrès en vue de favoriser l’introduction des biotechnologies végétales.

OGM - L’Espagne : l’allié principal des États-Unis et de Monsanto
Des documents rendus publics par Wikileaks confirment ce dont on se doutait : l’Espagne est le principal lobbiste en Europe des OGM de Monsanto et l’allié des États-Unis en Europe sur ce sujet. Le grand quotidien espagnol El Païs a publié ce scandale hier.

Wikileaks : les OGM au menu des diplomates américains en Europe
Il fallait s’y attendre, la fuite des quelques 250 000 documents diplomatiques sur le site Wikileaks révèle certains aspects de la politique environnementale américaine … et européenne !

ROUMANIE : CHEVAL DE TROIE DES OGM DANS L’UE ?
la transformation de l’agriculture roumaine, comme évoqué plus haut, va vite, très vite, et il n’est pas impossible que le visage de l’agriculture roumaine ressemble, dans vingt ans, à celui des autres pays de l’Union européenne : concentration des terres, agrandissement des exploitations agricoles, exode rural, utilisation de semences hybrides et mécanisation.

Le conseil d’administration de l’AESA accusé de conflit d’intérêt
Une étude du Corporate Europe Observatory (CEO ou Observatoire de l’Europe Industrielle), publiée le 23 février 2011, apporte les preuves des liens entre quatre membres du conseil d’administration de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (AESA) et l’industrie alimentaire et agricole, dévoilant une fois de plus de graves conflits d’intérêt dans cet organisme de contrôle « indépendant ».

Argentine - Wikileaks : nouvelles révélations sur le lobby américain pro-Monsanto
Le 10 mars 2011, le quotidien argentin Pagina 12 publiait dans ses colonnes des câbles américains de juillet 2009, diffusés sur wikileaks, démontrant que l’ambassade américaine a pris des positions fortes en faveur de la multinationale Monsanto en Argentine, pour la défendre au cœur d’une controverse scientifique et sanitaire au tour du pesticide Roundup.

Rapport – Comment les multinationales de l’agroalimentaire et de l’agrochimie continuent d’infiltrer l’EFSA
Un rapport de Earth Open Source met a jour une série de graves conflits d’intérêts au sein de l’European Food Safety Agency concernant l’évaluation des pesticides ou la sécurité alimentaire. L’agence européenne serait infiltrée par l’International Science Life Institute, une organisation fondée par les industriels du secteur. Un scandale qui n’a que trop duré...

Lobby de MONSANTO : une loi pour faire taire les lanceurs d’alerte de l’Iowa !
Le site Grist Magazine révèle que Monsanto « appuie financièrement » un projet de loi anti-lanceurs d’alerte dans l’Iowa. Si le projet de loi est adopté, il deviendra illégal de produire des reportages en caméra caché à l’intérieur de « tout types d’installations agricoles » et/ou d’obtenir un emploi dans le but d’infiltrer des entreprises.

UE – nouveaux conflits d’intérêts au sein de l’AESA
L’Observatoire de l’Europe des entreprises vient de dénoncer un nouveau conflit d’intérêt au sein du conseil d’administration de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (AESA, ou EFSA en anglais). Le CEO a adressé en conséquence une lettre à la directrice de l’AESA, Catherine Geslain-Lanéelle, et au commissaire européen en charge de la santé et des consommateurs (DG Sanco), John Dalli. Ces conflits d’intérêts nuisent grandement à l’objectivité des avis émis par cette agence.

1,4 millions de dollars en un trimestre : le lobbying coûte cher à Monsanto !
Selon un rapport divulgué récemment, Monsanto aurait dépensé 1,4 millions de dollars au cours du premier trimestre 2011 pour ses activités de lobby auprès du gouvernement fédéral américain.

Quand la diplomatie américaine était au service de Monsanto

29 août 2011

Des documents révélés par Wikileaks montrent que le gouvernement Bush surveillait de près les débats sur les OGM en France.

Roumanie : un Ex de Monsanto devient ministre de l’Agriculture

14 février 2012

Le nouveau gouvernement roumain a obtenu, le 9 février 2012, le vote de confiance du Parlement, ce qui ouvre la voie à son investiture officielle. Mais avec le nouveau ministre de l’Agriculture, Stelian Fuia, se pose la question du conflit d’intérêt...

Conflit d’intérêts : M. Barroso doit prendre les mesures qui s’imposent
Le 9 mai 2012 Mme Diana Banati, Présidente du Conseil d’Administration, vient de démissionner de ses fonctions.En partant, Madame Banati foule tous les principes d’indépendance et toutes les règles de déontologie en acceptant un poste rémunéré à l’ILSI, dont la nature et les émoluments restent inconnus.

Romney, Monsanto et les « portes tournantes » républicaines
Le secret qui entoure le passé professionnel de Mitt Romney, le candidat républicain à la présidence américaine, se dissipe progressivement et fait couler beaucoup d’encre outre-atlantique. Avant de se trouver sur le devant de la scène politique, le jeune Romney, fraîchement diplômé en business de Harvard, travaillait pour un cabinet de conseil de Boston, Bain & Company, lequel avait comme plus gros client.... Monsanto.

MONSANTO bénéficie d’une garantie de $40 millions d’argent public européen !!

"Monsanto Act" : les lobbies font la loi aux USA